Des analyses

Comment reconnaître la pancréatite: définition des formes aiguës et chroniques

Le succès du traitement de la pancréatite dépend du diagnostic opportun, du diagnostic et de l’application de toutes les prescriptions du médecin traitant. Le médecin s'appuie sur des données de laboratoire, symptômes de la maladie.

Comment déterminer une pancréatite? Les symptômes de la pancréatite sont des douleurs abdominales aiguës dans la cavité abdominale, des nausées persistantes, des vomissements, une faiblesse excessive, une baisse rapide de la pression artérielle, la température corporelle, une transpiration excessive, une pâleur excessive de la peau.

En raison de la stagnation de la bile dans le pancréas, on observe un jaunissement de la peau, des interruptions dans le processus de digestion, le développement d'un diabète de type 2, l'hyperglycémie n'est pas exclue.

Les manifestations caractéristiques du processus inflammatoire dans le pancréas sont:

  1. fleurs blanches sur la langue;
  2. inconfort à la palpation du corps;
  3. douleur à la jonction de la colonne vertébrale avec des côtes.

Les tout premiers signes seront une constipation fréquente, accompagnée de ballonnements, de lourdeurs après avoir mangé, de nausées et de malaises au sommet de l'abdomen. Certains patients se plaignent de douleurs à gauche, d’autres à droite et d’autres au centre de la cavité abdominale.

La localisation de la douleur dépend de la partie du pancréas enflammée. Lorsque la tête de l'organe est endommagée, il se blesse à droite, avec une inflammation de tout le corps de la glande, la douleur est ressentie au centre, et lorsque les blessures ont touché la queue, la douleur se produit à gauche. De la même personne de temps en temps ça fait mal partout.

Les médecins savent comment déterminer la pancréatite, qui aide à poser un diagnostic à un stade précoce de la maladie. Si la glande est enflammée, le patient ne ressent pas les pulsations aortiques autour de l'estomac et lors de la conception d'un organe dans la région abdominale, des points bleus sont visibles. Cette caractéristique est associée aux effets dangereux des produits de dégradation sur les tissus musculaires et les organes internes.

Une perte de poids importante, une perturbation de l'assimilation des nutriments, une diarrhée fréquente accompagnée d'une odeur fétide désagréable aideront à identifier la maladie. Avec une évolution longue de la maladie, le patient souffre de faiblesse grave, d’insuffisance respiratoire, de troubles de la mémoire, d’incapacité à se concentrer. Une attention particulière devra être portée aux patientes pendant la grossesse, leurs symptômes apparaissent plus clairement.

Tests de laboratoire

Un test sanguin biochimique permet de détecter une inflammation du pancréas: il s'agit de la première étude prescrite par un médecin. L'analyse est simple, informative, aide à comprendre le type de maladie.

Si une pancréatite est présente, le sang montrera une quantité accrue d'alpha-amylase, de lipase, une diminution des niveaux d'insuline (le niveau de glucose augmente, l'état du prédiabète), des protéines sanguines (albumine), une croissance de l'urée et une activité protéique c-réactive.

L'alpha-amylase est produite par le pancréas pour décomposer l'amidon, et un taux élevé de la substance contribue à un diagnostic précis. L'augmentation de la concentration d'urée dit aussi de la violation des reins.

L'analyse aqueuse et électrolytique du sang aidera à reconnaître les violations du corps. On sait que des dysfonctionnements dans le fonctionnement du pancréas entraînent de tels problèmes:

  • modification de la composition du sang;
  • une augmentation du liquide dans le sang;
  • obstruction des vaisseaux sanguins;
  • caillots de sang.

La maladie cause une quantité réduite de minéraux dans le sang, il s’agit de minéraux: calcium, sodium, potassium. Il en résulte inévitablement des interruptions dans le travail des organes du système cardiovasculaire.

Les médecins savent comment détecter une pancréatite par un test sanguin général, plus précisément par le nombre de globules rouges et de globules blancs. La croissance des indices de leucocytes révèle un processus inflammatoire aigu, avec une diminution de la quantité de fluide dans le lit vasculaire, une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

L'analyse générale de l'urine aidera à diagnostiquer la pathologie, elle montrera une déviation significative des indices d'alpha-amylase.

Si le stade de la pancréatite est tardif, le technicien de laboratoire détectera les globules rouges, les globules blancs et d'autres composants dans l'urine du patient qui ne devrait pas être là.

Méthodes de diagnostic instrumentales

Une partie intégrante du diagnostic de la pancréatite du pancréas sont en train de devenir des méthodes de recherche instrumentales. Au cours de l'examen, il est possible de visualiser le pancréas, de déterminer les conséquences probables de la maladie, l'impact sur d'autres organes internes.

Comment vérifier la pancréatite? Pour commencer, une échographie est prescrite (échographie), cette méthode est la plus efficace pour détecter les modifications pathologiques de l'organe, la présence du processus inflammatoire et son stade.

Une échographie du pancréas permet de détecter la présence de calculs dans les voies biliaires, d'abcès purulent et de liquide. Il est à noter que pour obtenir une image précise, le patient doit se préparer correctement pour l'étude.

Pour clarifier la présence de cholécystite et de pancréatite prescrire une radiographie du pancréas, sur la photo des signes caractéristiques visibles de la maladie, par exemple, des boucles intestinales élargies. Comment détecter une pancréatite par d'autres méthodes? Cela peut être fait par tomodensitométrie, avec son aide, le médecin peut découvrir:

  1. la taille du corps;
  2. la présence d'inflammation;
  3. la quantité de tissu mort.

Mais la tomographie est rarement pratiquée, car la procédure est coûteuse, les tomographes ne sont utilisés que dans les grandes cliniques privées et les centres médicaux.

Il arrive que l'on ne puisse pas se passer de laparoscopie, cette méthode de recherche est à la fois un traitement et un diagnostic. Elle est réalisée dans des salles d'opération ou des salles spéciales équipées.

À l'aide de la laparoscopie, les pathologies du pancréas sont détectées en temps réel et il est possible de compter sur une réduction de l'impact négatif sur le corps d'un malade. La méthode est justifiée dans les cas extrêmement graves de pancréatite.

Une autre façon de diagnostiquer l'inflammation est l'endoscopique, ce qui permet d'établir tous les changements existants dans:

  • le pancréas;
  • le duodénum;
  • l'estomac.

Pour l'étude, un endoscope avec une caméra miniature à l'extrémité est inséré dans l'œsophage.

Pour étudier l'état des vaisseaux sanguins du pancréas, une angiographie ou une angiographie par scanner sera nécessaire. Pour déterminer les violations dans les grands canaux biliaires, le canal de Wirsung prescrit une étude de la pancréatocholangioscopie. Dans les cas particulièrement difficiles, une biopsie supplémentaire est réalisée.

À l'hôpital et à la polyclinique, les méthodes de diagnostic peuvent différer légèrement, cela dépend de plusieurs facteurs: la gravité du processus pathologique, la présence d'autres maladies, les complications, l'âge et le poids du patient.

Naturellement, tout dépend de l'équipement technique de l'institution médicale, de l'équipement et du personnel médical.

Diagnostic différentiel

Le médecin devra distinguer la pancréatite aiguë et la pancréatite chronique des autres maladies caractérisées par de fortes douleurs abdominales, des irradiations dans le dos, des nausées et des diarrhées. Les résultats du test ne contribuent pas toujours à la formulation du diagnostic final, auquel cas un diagnostic différentiel est requis.

La symptomatologie, semblable aux manifestations de la pancréatite, se produit avec la maladie perforée de l'ulcère gastroduodénal. Le patient souffre dans les deux cas d'une douleur intense, d'une diminution du pouls, d'une tension puissante des parois abdominales.

Lors du diagnostic et de la prescription d'un traitement, les différences significatives d'ulcère perforé et de pancréatite doivent être identifiées. Dans le premier cas, le patient peut recevoir le soulagement souhaité après un changement de position du corps et les vomissements avec ulcère perforé sont extrêmement rares.

Homme atteint de pancréatite:

  • se comporte sans cesse;
  • il est vomi;
  • perturbation de l'approvisionnement en sang périphérique.

La pancréatite avec cholécystite a beaucoup en commun et les deux maladies se développent simultanément. La cholécystite donne des douleurs sur le côté droit de la cavité abdominale, donne à l'épaule droite. Si vous faites une échographie, cela aide à détecter un processus inflammatoire prononcé.

Comment reconnaître la pancréatite et la distinguer de l’obstruction intestinale? Lorsque la pancréatite survient, l’obstruction dynamique intestinale provoque rarement des douleurs après des vomissements, des flatulences et une constipation.

Pour différencier la maladie permet un test sanguin, avec une occlusion intestinale, il y a une réduction du niveau de chlorures, avec un indicateur normal ou élevé de chlorures chez un patient qui détermine une pancréatite.

Pour prévenir le développement de la pancréatite aide à un mode de vie actif, même avec le travail sédentaire, vous devriez essayer autant que possible de marcher, marcher, pratiquer votre sport préféré. Il est recommandé de faire des exercices chaque jour, de surveiller en permanence votre alimentation, d’éliminer les plats gras, épicés, frits et fumés de l’alimentation, de limiter la consommation d’alcool.

Les causes principales de tout problème de santé sont le manque d’activité physique, une alimentation malsaine, un stress fréquent, des états dépressifs et une détresse sociale. Il est extrêmement important d’essayer d’éliminer les facteurs négatifs afin d’éviter les expériences nerveuses.

Il n’est pas mal de garder le mode de sommeil et de repos correct, c’est mauvais non seulement de travailler dur, mais de se reposer constamment, il devrait y avoir une mesure à prendre. Lorsque les symptômes de la pancréatite ont déjà commencé, vous devez immédiatement consulter un médecin pour diagnostiquer et prescrire un traitement adéquat.

Des informations sur les symptômes de la pancréatite sont fournies dans la vidéo de cet article.

Loading...