Des analyses

Glucose dans les urines avec diabète sucré: causes de taux élevés

Un indicateur de la sécrétion normale d'insuline consiste à maintenir le taux de glucose dans le sang ne dépassant pas 5,5 mmol / l lorsqu'il est mesuré sur un estomac vide. Cette concentration constitue un obstacle à l’excrétion du glucose par les reins. Par conséquent, les personnes en bonne santé dans l’urine peuvent présenter des quantités minimales (de traces) de sucre, qui ne sont pas détectées au cours d’un test normal.

Chez les diabétiques, lorsque le seuil rénal est dépassé, le glucose commence à être libéré par l'organisme avec une quantité importante de liquide. Un tel signe de diabète s'appelle la glucosurie.

L’apparition de glucose dans les urines chez les diabétiques indique une compensation insuffisante de la maladie si toutes les règles de l’étude sont observées.

Le mécanisme de l'apparition de glucose dans les urines

L'urine dans le corps est formée en filtrant le sang par les reins. Sa composition dépend de l'état des processus métaboliques, du travail des tubules rénaux et des glomérules, du régime alimentaire et de la consommation.

Initialement, l'urine primaire est formée, dans laquelle il n'y a pas de cellules sanguines ni de grosses molécules protéiques. Ensuite, les substances toxiques doivent être complètement éliminées avec l'urine secondaire, et les acides aminés nécessaires aux processus métaboliques, le glucose et les oligo-éléments sont renvoyés dans le sang.

Pour le glucose, il existe un niveau critique de contenu dans le sang, auquel il ne pénètre pas dans l'urine. C'est ce qu'on appelle le seuil rénal. Pour une personne adulte en bonne santé, cette valeur est de 9 à 10 mmol / l, tandis que, avec l'âge, le seuil rénal peut être plus bas. Chez les enfants de moins de 12 ans, ce niveau est de 10-12 mmol / l.

Non seulement la teneur en glucose dans le sang, mais aussi l'état du système de filtrage rénal affectent la violation de la réabsorption. Par conséquent, dans les maladies, en particulier les néphropathies chroniques, du glucose peut apparaître dans les urines avec une glycémie normale.

Glucosurie physiologique

Normalement, le glucose peut apparaître dans les urines avec un apport important en glucides simples provenant des aliments, de grandes quantités de caféine et également dans des conditions de stress intense, après un effort physique excessif. Ces épisodes sont généralement de courte durée et, après des recherches répétées, des analyses d'urine montrent l'absence de sucre.

La prise de corticostéroïdes, de diurétiques thiazidiques, de stéroïdes anabolisants et d’œstrogènes peut également provoquer une glucosurie temporaire. Après l'arrêt de tels médicaments, le sucre dans l'urine revient à la normale.

L’apparition de glucose dans les urines est constatée chez les femmes enceintes au troisième trimestre. Ces femmes ont besoin de tests de laboratoire supplémentaires pour éliminer le diabète gestationnel. En son absence, après la naissance, la glucosurie disparaît sans laisser de trace.

La cause des troubles du métabolisme des glucides chez les femmes enceintes est la libération d'hormones par le placenta, qui agissent de manière opposée à l'insuline. Dans le même temps, une résistance à l'insuline se développe et sa sécrétion augmente de manière compensatoire. Les symptômes associés à une glycémie élevée et à une glucosurie comprennent:

  • Augmentation de l'appétit et de la soif.
  • Infections vaginales.
  • Pression accrue.
  • Mictions fréquentes.

Ils peuvent être des manifestations de diabète gestationnel.

Le groupe à risque comprend les femmes qui ont fait une fausse couche, un grand fœtus d'une naissance précédente, une prédisposition génétique au diabète et un surpoids.

Glucosurie dans les maladies du rein

Le diabète rénal est une pathologie de la réabsorption du glucose dans les tubules des reins, conséquence de maladies du système rénal. Dans la glucosurie induite par le rein, le taux de sucre dans les urines peut être normal.

Lorsque ce seuil rénal de glucose est abaissé, il peut être présent dans les urines, même en présence d'hypoglycémie. Cette glycosurie, observée le plus souvent chez les enfants présentant des anomalies génétiques congénitales, est appelée glucosurie rénale primaire.

Il comprend: Le syndrome de Fanconi, dans lequel la structure des tubules des reins et les maladies tubulo-interstitielles des reins, dans lesquelles le tissu rénal est détruit, sont perturbés. Ces maladies conduisent à l'apparition de protéines dans l'urine et à un pH élevé de l'urine.

La glucosurie secondaire apparaît dans de telles conditions pathologiques:

  • Néphrose
  • Glomérulonéphrite chronique.
  • Syndrome néphrotique.
  • Insuffisance rénale.
  • Glomérulosclérose dans le diabète sucré.

En cas d'insuffisance rénale, l'urine a une faible densité, ce qui permet de déterminer les érythrocytes, les leucocytes et les protéines.

Glycosurie dans le diabète sucré

À l'exception de la pathologie rénale, des maladies de l'hypophyse et de la thyroïde, des glandes surrénales, on peut supposer que l'apparition de glucose dans les urines reflète son augmentation constante dans le sang pendant le diabète.

Dans les tubules du rein, l'absorption du glucose se produit avec la participation de l'enzyme hexokinase, qui est activée avec la participation de l'insuline. Par conséquent, en cas de déficit absolu en insuline, le seuil rénal diminue. Par conséquent, chez les patients atteints de diabète de type 1, le niveau de glucosurie ne reflète pas le degré d'augmentation du taux de sucre dans le sang.

Avec le développement de complications du diabète sucré sous la forme de néphropathie diabétique, le tissu rénal normal est remplacé par le tissu conjonctif: par conséquent, même avec une glycémie élevée, il n'est pas détecté dans les urines.

Dans les cas typiques de diabète sucré dû à la présence de glucose dans l'urine du patient, on peut juger du succès de l'indemnisation du diabète, son apparition est une indication pour réviser la dose de comprimés hypoglycémiants ou d'insuline à la hausse.

Dans le diabète sucré, le glucose, en raison de sa capacité à attirer les liquides des tissus, provoque les symptômes de déshydratation suivants:

  • Besoin accru d'eau, difficile d'étancher la soif.
  • Sécheresse de la bouche pour le diabète.
  • Miction accrue.
  • Peau sèche et muqueuses.
  • Faiblesse accrue

La perte de glucose dans l'urine lorsqu'il est impossible de l'absorber par les tissus conduit au fait que les glucides ne peuvent pas servir de source d'énergie, comme dans un organisme en bonne santé. Par conséquent, malgré une augmentation de l'appétit, les patients ont tendance à perdre du poids.

Dans le corps en manque de glucose, des corps cétoniques toxiques pour le cerveau commencent à se former dans les cellules.

Glucosurie extrarénale

En plus du diabète, des lésions crâniennes et cérébrales, une encéphalite aiguë, une méningite, un AVC hémorragique et une anesthésie prolongée peuvent provoquer l'apparition de glucose dans l'urine excrétée. Dans ces conditions, il y a une augmentation de la glycémie due à une dégradation accrue du glycogène dans le foie.

Une hyperglycémie et une glycosurie temporaires accompagnent la pancréatite aiguë, tandis que son apparence reflète l'étendue du processus inflammatoire et sa prévalence. En règle générale, avec un traitement efficace de la maladie sous-jacente, le glucose disparaît dans les urines.

La glycosurie peut être causée par des maladies associées à une température corporelle élevée, à des maladies inflammatoires virales et bactériennes, ainsi qu’à un empoisonnement par la strychnine, la morphine et le monoxyde de carbone.

Si le glucose urinaire est complètement absent, cela peut alors être un signe d'infection bactérienne des voies urinaires, mais un tel signe n'a pas de valeur diagnostique indépendante.

Comment déterminer le glucose dans l'urine?

Un test de sucre dans les analyses d'urine peut être prescrit pour le diagnostic du diabète sucré et l'évaluation de l'efficacité de son traitement, ainsi que pour la détermination du fonctionnement des reins ou de maladies du système endocrinien et du pancréas.

2 jours avant l'analyse, il n'est pas recommandé d'utiliser des diurétiques, et pendant une journée, l'alcool, les charges émotionnelles et physiques, ainsi que les aliments saturés en glucides sont exclus. Les résultats de l’étude peuvent être affectés par les médicaments. Par conséquent, leur réception doit être coordonnée avec votre médecin.

Pour le diagnostic du diabète sucré, la détermination de la glucosurie est une méthode auxiliaire. Elle est évaluée conjointement avec les plaintes du patient, le test de glycémie, le test de tolérance au glucose et d'autres études biochimiques.

À la maison, vous pouvez utiliser des bandelettes réactives pour tester la glucosurie. Cette méthode rapide permet d’évaluer la présence de sucre dans l’urine pendant 3 à 5 minutes, ce qui peut être un signe indirect d’augmentation du taux de sucre dans le sang.

La vidéo de cet article vous expliquera le phénomène fréquent chez les diabétiques - la présence de glucose dans les urines.

Loading...